Vous êtes ici

Architecture

Tontelange est un village de type aggloméré où de grosses fermes côtoient des exploitations plus modestes. La plupart de ces maisons sont alignées le long de la voirie, parallèlement à celle-ci. L'espace-rue y est rythmé par de courtes séquences de maisons mitoyennes. Pour des raisons fonctionnelles et d'accessibilité, les devants-de-porte sont ouverts sur la rue. Ils sont non clôturés et font partie intégrante de la vie sociale du village.

Lire la suite

Implanté au cœur d’Étalle, l’Institut médico-pédagogique de la Providence (IMP) est un édifice considérable dans le tissu bâti du village. Par son volume important, il s’impose dans l’îlot tout en s’articulant aux autres bâtiments.

Lire la suite

Ouvert au public depuis 1986, le site gallo-romain de la villa Mageroy s’est modernisé en 2011par la création d’un pavillon d’accueil offrant un espace d’exposition et une vue imprenable sur le site de fouilles. Son inauguration fut un événement d’autant plus important qu’elle s’est déroulée lors des journées du patrimoine.

Lire la suite

Récemment réaménagée, la place de Paliseul est bordée de bâtiments juxtaposés dont les nombreuses vitrines témoignent de sa vitalité commerciale. Le côté sud de la place est dominé par la majestueuse maison communale, flanquée à sa droite d’un bâtiment plus modeste abritant le commissariat de police. Dans l’angle sud-ouest de la place, une ancienne ferme traditionnelle s’implante de manière atypique, largement en retrait de l’espace public. 

Lire la suite

La rue de la Semois est située entre le quartier de la gare et la place de l’Yser. Alors que d’un côté de la rue, les maisons mitoyennes à étages se succèdent rapidement, ne laissant que peu de parcelles vides, les terrains situés du côté du chemin de fer sont plus généralement occupés par des ateliers d’artisans, des petites PME, avec un front bâti moins continu.

Lire la suite


La première édition, lancée en 2009, portait sur les logements ou ensembles de logements neufs alliant architecture de qualité, performance énergétique et développement durable.

Des prix de 3500 à 1500 euros ainsi qu’une mention énergie ont été attribués à quatre maîtres de l’ouvrage résidant dans les communes de Durbuy, Herbeumont, Neufchâteau et Attert.

Lire la suite

Bastogne s’est développée de part et d’autre d’un axe principal qui se dessine encore dans l’urbanisme actuel de la ville. De ce passé médiéval subsistent quelques témoins. Deux d’entre eux sont regroupés dans la partie orientale de l’agglomération et sont classés en raison de leur valeur patrimoniale. L’un est l’église Saint-Pierre et le second, la porte de Trèves. Datant du 14e siècle, la porte de Trèves constitue un des deux accès à la ville fortifiée et ce, jusqu’à la fin du 17e siècle. A cette époque, suite à la démolition des fortifications, la tour change d’affectation.

Lire la suite

Pages